Solidarité covid-19

Plusieurs d’entre vous se sont manifesté pour prévenir de leur disponibilité à aider. Nous les en remercions d’avance.

Françoise B, jeune retraitée au 50 allée Yves Marie Audrein, se propose pour des ”  P’tites courses, aide au travail scolaire, par exemple”

Jean B, au 7 chemin de Kerroué, se propose pour des courses et prendre des nouvelles par téléphone pour celles et ceux qui se sentent isolés.


Anne T, au 37 allée Yves Marie Audrein, peut également s’arrêter faire des courses après 17h00, aide scolaire…

Annick C, au 59 allée Yves Marie Audrein, nous dit ” J’ai tout mon temps, j’ai une voiture, je suis pour l’instant en bonne santé…”

Merci beaucoup à toutes et tous ceux qui se sont manifestés.

Prenez soin de vous

Le bureau reste à votre écoute

Covid 19

Voici un message du bureau de notre association qui a été diffusé par mail.

Bonjour à toutes et à tous
En cette période troublée et d’isolement, pour contribuer tous ensemble à limiter la contagion virale, nous vous proposons de nous entre-aider.
Certaines/certains d’entre nous auront peut-être besoin de petits services… et certaines/certains d’entre nous sont peut-être partants pour venir apporter leur aide.
Nous vous proposons de vous faire connaître et nous essaierons de nous épauler tous ensemble.
Albert Camus écrivait dans “La peste” : “Beaucoup cependant espéraient toujours que l’épidémie allait s’arrêter et qu’ils seraient épargnés avec leur famille. En conséquence, ils ne se sentaient encore obligés à rien”.
Ne restons pas isolés, et dans la mesure du respect de normes sanitaires, avançons ensemble.
Prenez bien soin de vous et de vos proches

Message du Président :

En raison de la propagation du Covid-19, des consignes pour limiter la contagion et de l’incertitude de la durée de la contagion, la chasse à l’œufs prévue en avril, est annulée.Espérant sur votre compréhensionPrenez soin de vous
Fabrice Berehouc, président de l’association

Vous pouvez participer grâce à des commentaires ci-dessous.

Et la lumière fut ..

Vendredi dernier avait lieu une rencontre à laquelle les membres du bureau de l’association étaient conviés. Pas n’importe quelle rencontre car elle concerne l’éclairage public. Une demande formulée depuis la création de l’association du quartier, soit pratiquement 30 ans.

La presse était conviée ce vendredi soir et nous reproduisons ci-dessous les 2 articles publiés dans leurs colonnes.

Article du TÉLÉGRAMME :

Sécurité. L’éclairage public s’étend

letelegramme.fr/finistere/quimper/securite-l-eclairage-public-s-etend-27-10-2019-12418931.phpJean Le Borgne27 octobre 2019

La Ville vient d’installer 16 points lumineux supplémentaires à Kerfeunteun, en limite de la zone de Gourvily.
La Ville vient d’installer 16 points lumineux supplémentaires à Kerfeunteun, en limite de la zone de Gourvily. (Le Télégramme/Jean Le Borgne)

Les riverains du chemin de Kerroue l’attendaient depuis 30 ans. Seize points lumineux éclairent depuis quelques jours le quartier. La Ville n’abandonne pas pour autant l’extinction nocturne.

« Ici, c’était un véritable trou noir ». Fabrice Béréhouc affiche un large sourire depuis l’installation de l’éclairage public chemin de Kerroue. À quelques dizaines de mètres de la zone d’activité de Gourvily, le quartier aux 113 maisons était plongé chaque nuit dans le noir depuis sa sortie de terre, au début des années 80. « Brusquement, les automobilistes passaient d’un quartier éclairé au noir », rappelle le président de l’association de quartier, soutenue par sa centaine d’adhérents. Une association créée il y a quatre ans pour obtenir cet éclairage sollicité depuis près de 30 ans par les riverains. Une demande rejetée pendant de nombreuses années du fait de l’ancien tracé du contournement nord de Quimper, à l’emplacement de l’actuelle avenue de Bécharles.

Une exception

Désormais classé en zone urbaine, le quartier a pu bénéficier de l’éclairage tant désiré. Une question de sécurité pour Guillaume Menguy, l’adjoint au maire en charge de l’urbanisme : « Ici il s’agit d’un chemin sans trottoir », justifie l’élu. Le cheminement piétonnier simplement tracé au sol ne suffisait pas à garantir la sécurité des usagers.

Réalisés par Cégélec, les travaux ont permis la mise en place de 16 points lumineux, en service depuis le début du mois d’octobre, sur un linéaire de près de 600 mètres. Une facture de 85 000 € à laquelle il convient d’ajouter le coût annuel de 2 160 € pour la maintenance, l’énergie et l’amortissement des installations.

Une extension de l’éclairage public exceptionnelle pour la municipalité, s’agissant d’une zone urbaine et d’un chemin. Les autres demandes déposées sur le bureau de l’élu concernent des lotissements privés afin qu’ils entrent dans le domaine public. « Des demandes qu’on ne satisfait plus », précise Guillaume Menguy.

La demande des habitants du quartier a été entendue, pour sécuriser le cheminement des piétons. (Le Télégramme/Jean Le Borgne)

L’extinction nocturne étendue

Pour le reste, le quartier entre, comme les autres zones résidentielles quimpéroises, dans la zone de coupure nocturne, chaque nuit entre minuit et 6 h. Lancé l’hiver dernier, l’expérimentation fera bientôt l’objet d’un premier bilan. Mais la pratique se développe de mois en mois. Lancée pour un tiers de l’éclairage public, elle est désormais effective sur près de la moitié du territoire communal. « 4 800 points sur les 10 000 que compte la ville sont coupés la nuit », se félicite Guillaume Menguy, favorable à une généralisation de l’extinction à tous les quartiers résidentiels. Sauf dans des cas exceptionnels comme à la Garenne du loup où un détecteur de présence a été installé pour rassurer des riverains.

La décision viendra une fois les conclusions du premier bilan connues, en fin d’année ou début 2020.

Article du OUEST-FRANCE

À Kerroué, les riverains voient enfin la lumière

ouest-france.fr/bretagne/quimper-29000/quimper-kerroue-les-riverains-voient-enfin-la-lumiere-6584609

27 octobre 2019

Une image contenant arbre, extérieur, personne, ciel

Description générée automatiquement

Cela faisait trente ans qu’il la réclamait. Et la lumière fut ! Depuis le début du mois d’octobre, les riverains du chemin de Kerroué, dans le quartier Kerroué-Bécharles, à Quimper (Finistère), ont désormais l’éclairage public. Seize lampadaires led ont été installés durant l’été. Pour le plus grand bonheur de Fabrice Berehouc, président de l’association de quartier.

 Pour la sécurité des piétons, c’est une très bonne nouvelle. Le chemin est dépourvu de trottoir : là, avec les jours de plus en plus courts, c’est rassurant de savoir qu’il y a la lumière, d’autant qu’il y a beaucoup de familles, et donc d’enfants, dans le quartier. Certains se déplacent à pied pour rejoindre les transports en commun, du côté de Gourvily. C’était une réelle demande des habitants , se réjouit-il.

Kerroué-Bécharles compte 113 foyers.  Le quartier grossit, au fil des années , précise Fabrice Berehouc. Dans cette zone résidentielle, l’éclairage public sera, comme c’est déjà le cas ailleurs à Quimper, coupé la nuit.  Ce sera le cas entre 0 h et 6 h du matin , précise Guillaume Menguy, adjoint au maire en charge de l’urbanisme. Dans la ville, 2 800 lampadaires (sur 9 000 au total) sont coupés dans ce même créneau horaire.

La Ville a investi 85 000 € afin d’éclairer le chemin de Kerroué.

inscription test

Choisissez un évènement sur le calendrier :

Merci pour votre réservation au stage. 

Penser local pour commander un repas

Un restaurant de notre quartier permet désormais de commander directement en drive. Il s’agit de LA CASA MEX, situé dans la zone de gourvily.

Il s’agit de gastronomie mexicaine avec des plats qui donnent envie : tacos, burritos et plein d’autres mets parfois relevés, épicés.

voici la carte qui permet de choisir et de commander :

Bonne dégustation !

Rapport de l’activité 2019

Le samedi 15 février 2020 se tenait notre assemblée générale annuelle. Voici le compte-rendu des différents échanges et décisions qui ont été votées.

PROCÈS-VERBAL DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

ANNÉE 2019

SAMEDI 15 FÉVRIER 2020

Les membres de l’Association Kerroué Bécharles se sont réunis en assemblée générale ordinaire (AGO) le SAMEDI 15 FÉVRIER 2020, à la Maison des Jeunes et de la Culture de Kerfeunteun 1 allée Teilhard de Chardin à Quimper, afin de délibérer sur le rapport d’activité et financier de l’année 2019 et de procéder à l’arrêté des comptes.

L’assemblée est présidée par Madame Marie-Annick LE GARS, Vice-Présidente de l’Association en l’absence du Président. Madame Anne TREUSSIER est désigné secrétaire de séance .

La Vice-Présidente constate que plus de la moitié des membres étant présents y compris 18 pouvoirs, l’assemblée peut valablement délibérer, telle qu’en atteste la feuille d’émargement.

La Vice Présidente et le Secrétaire commentent le rapport d’activité de l’année 2019. 

La Vice Présidente remercie les membres du Bureau et du Conseil d’administration pour leur aide active au cours des 12 derniers mois 

Elle propose que soit annexé au procès verbal de l’assemblée le rapport d’activité 2019 qui font l’objet d’un commentaire par la Vice Président et le secrétaire.

La Vice-présidente donne ensuite la parole à monsieur Jacques COACOLOU, Trésorier, qui présente le rapport financier comprenant le compte de résultat et le Bilan au 31 décembre 2019.  Le rapport financier sera annexé au procès verbal de l’assemblée.

–—La Vice-Présidente  soumet donc au vote de l’assemblée les approbations suivantes :

  • Première résolution :

L’Assemblée approuve le rapport moral de l’exercice 2019 et donne au Président quitus de sa gestion.

Cette résolution est adoptée à l’unanimité.

  • Deuxième résolution :

L’Assemblée approuve le rapport financier de l’exercice 2019 et donne au Trésorier quitus de sa gestion.

Cette résolution est adoptée à l’unanimité.

  • Troisième résolution :

L’Assemblée adopte l’affectation du résultat 2019 se montant à la somme de   856,26   euros au compte des réserves du bilan.

Cette résolution est adoptée à l’unanimité.

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 12h00.

De l’assemblée, il a été dressé le présent procès-verbal.

La Vice-Présidente                                          Le Secrétaire de séance

Marie-Annick LE GARS                                           Anne TREUSSIER

Restez chez vous (Covid-19)