Kerroué Bécharles, association

Vendredi dernier avait lieu une rencontre à laquelle les membres du bureau de l’association étaient conviés. Pas n’importe quelle rencontre car elle concerne l’éclairage public. Une demande formulée depuis la création de l’association du quartier, soit pratiquement 30 ans.

La presse était conviée ce vendredi soir et nous reproduisons ci-dessous les 2 articles publiés dans leurs colonnes.

Article du TÉLÉGRAMME :

Sécurité. L’éclairage public s’étend

letelegramme.fr/finistere/quimper/securite-l-eclairage-public-s-etend-27-10-2019-12418931.phpJean Le Borgne27 octobre 2019

La Ville vient d’installer 16 points lumineux supplémentaires à Kerfeunteun, en limite de la zone de Gourvily.
La Ville vient d’installer 16 points lumineux supplémentaires à Kerfeunteun, en limite de la zone de Gourvily. (Le Télégramme/Jean Le Borgne)

Les riverains du chemin de Kerroue l’attendaient depuis 30 ans. Seize points lumineux éclairent depuis quelques jours le quartier. La Ville n’abandonne pas pour autant l’extinction nocturne.

« Ici, c’était un véritable trou noir ». Fabrice Béréhouc affiche un large sourire depuis l’installation de l’éclairage public chemin de Kerroue. À quelques dizaines de mètres de la zone d’activité de Gourvily, le quartier aux 113 maisons était plongé chaque nuit dans le noir depuis sa sortie de terre, au début des années 80. « Brusquement, les automobilistes passaient d’un quartier éclairé au noir », rappelle le président de l’association de quartier, soutenue par sa centaine d’adhérents. Une association créée il y a quatre ans pour obtenir cet éclairage sollicité depuis près de 30 ans par les riverains. Une demande rejetée pendant de nombreuses années du fait de l’ancien tracé du contournement nord de Quimper, à l’emplacement de l’actuelle avenue de Bécharles.

Une exception

Désormais classé en zone urbaine, le quartier a pu bénéficier de l’éclairage tant désiré. Une question de sécurité pour Guillaume Menguy, l’adjoint au maire en charge de l’urbanisme : « Ici il s’agit d’un chemin sans trottoir », justifie l’élu. Le cheminement piétonnier simplement tracé au sol ne suffisait pas à garantir la sécurité des usagers.

Réalisés par Cégélec, les travaux ont permis la mise en place de 16 points lumineux, en service depuis le début du mois d’octobre, sur un linéaire de près de 600 mètres. Une facture de 85 000 € à laquelle il convient d’ajouter le coût annuel de 2 160 € pour la maintenance, l’énergie et l’amortissement des installations.

Une extension de l’éclairage public exceptionnelle pour la municipalité, s’agissant d’une zone urbaine et d’un chemin. Les autres demandes déposées sur le bureau de l’élu concernent des lotissements privés afin qu’ils entrent dans le domaine public. « Des demandes qu’on ne satisfait plus », précise Guillaume Menguy.

La demande des habitants du quartier a été entendue, pour sécuriser le cheminement des piétons. (Le Télégramme/Jean Le Borgne)

L’extinction nocturne étendue

Pour le reste, le quartier entre, comme les autres zones résidentielles quimpéroises, dans la zone de coupure nocturne, chaque nuit entre minuit et 6 h. Lancé l’hiver dernier, l’expérimentation fera bientôt l’objet d’un premier bilan. Mais la pratique se développe de mois en mois. Lancée pour un tiers de l’éclairage public, elle est désormais effective sur près de la moitié du territoire communal. « 4 800 points sur les 10 000 que compte la ville sont coupés la nuit », se félicite Guillaume Menguy, favorable à une généralisation de l’extinction à tous les quartiers résidentiels. Sauf dans des cas exceptionnels comme à la Garenne du loup où un détecteur de présence a été installé pour rassurer des riverains.

La décision viendra une fois les conclusions du premier bilan connues, en fin d’année ou début 2020.

Article du OUEST-FRANCE

À Kerroué, les riverains voient enfin la lumière

ouest-france.fr/bretagne/quimper-29000/quimper-kerroue-les-riverains-voient-enfin-la-lumiere-6584609

27 octobre 2019

Une image contenant arbre, extérieur, personne, ciel

Description générée automatiquement

Cela faisait trente ans qu’il la réclamait. Et la lumière fut ! Depuis le début du mois d’octobre, les riverains du chemin de Kerroué, dans le quartier Kerroué-Bécharles, à Quimper (Finistère), ont désormais l’éclairage public. Seize lampadaires led ont été installés durant l’été. Pour le plus grand bonheur de Fabrice Berehouc, président de l’association de quartier.

 Pour la sécurité des piétons, c’est une très bonne nouvelle. Le chemin est dépourvu de trottoir : là, avec les jours de plus en plus courts, c’est rassurant de savoir qu’il y a la lumière, d’autant qu’il y a beaucoup de familles, et donc d’enfants, dans le quartier. Certains se déplacent à pied pour rejoindre les transports en commun, du côté de Gourvily. C’était une réelle demande des habitants , se réjouit-il.

Kerroué-Bécharles compte 113 foyers.  Le quartier grossit, au fil des années , précise Fabrice Berehouc. Dans cette zone résidentielle, l’éclairage public sera, comme c’est déjà le cas ailleurs à Quimper, coupé la nuit.  Ce sera le cas entre 0 h et 6 h du matin , précise Guillaume Menguy, adjoint au maire en charge de l’urbanisme. Dans la ville, 2 800 lampadaires (sur 9 000 au total) sont coupés dans ce même créneau horaire.

La Ville a investi 85 000 € afin d’éclairer le chemin de Kerroué.

Hier soir avait lieu la 3ème édition de la fête du quartier.

Les membres du bureau, aidés par des bénévoles, ont rapidement monté les chapiteaux qui ont accueillis les habitants de ce quartier dès 18 heures. Autour d’un verre synonyme de convivialité, les convives ont pu largement échanger avant de passer à table.

Le discours de Fabrice Béréhouc, président de l’association, a permis de rappeler les événement de l’année écoulée, dont l’arrivée très prochaine de l’éclairage public chemin de kerroué. A noter la présence de 2 représentants de la Mairie de Quimper, fidèles partenaires de notre association : Christian Le Bihan et Guillaume Menguy.

Au cours du repas, petite nouveauté : une tombola avec de nombreux lots, donnés par de nombreux commerçants partenaires, qui ont su reconnaître le dynamisme dont notre association fait preuve. Certains de ces commerçants ont d’ailleurs répondu favorablement à l’invitation qui leur était faite de participer à cette rencontre.

Une édition 2019 particulièrement réussie, qui s’est achevée par quelques notes de musique permettant à certains de danser sur une piste improvisée.

Ce jeudi 28 mars, à partir de 20h45 des départs de feux volontaires ont été constatés dans notre quartier. Principalement sur le parking de MacDo.

Mettant en émoi une partie du voisinage qui craignait que le feu se propage à travers la haie aux habitations proches. L’intervention rapide des pompiers à heureusement évité le pire.

Au final, 4 voitures ont été détruites par cet incendie.

L’acte isolé d’un pyromane ? l’enquête nous le dira.

Quelques témoignages photos prises sur l’instant (désolé pour la qualité)

incendies

Environ 60 personnes ont répondu présent ce samedi matin pour assister à l’assemblée générale de l’association de quartier « Kerroué Bécharles », dans une salle de la MPT de Kerfeunteun.

Fabrice BEREHOUC, actuel président, a pris la parole pour présenter l’ordre du jour. Il en profité pour rappeler la croissance des adhésions et l’importance d’être mobilisé pour son quartier. L’association est très dynamique et propose toujours autant de rendez-vous pendant l’année pour  animer le quartier.

La présence de l’élu Christian LE BIHAN, maire adjoint de Kerfeunteun, a permis de nombreux échanges avec l’assemblée. Celui-ci a confirmé que l’éclairage public du chemin de kerroué sera effectif avant la fin de cette année 2019. Une très bonne nouvelle, fort bien accueillie par l’assemblée, d’autant plus que cet équipement est attendu depuis fort longtemps. 

L’élu a été très attentif aux questions posées par certains résidents : notamment la sécurité des piétons, les menaces en matière d’urbanisation croissante dans le quartier, les aménagements des voies. Le maire adjoint a pris bonne note et s’est voulu rassurant. 

Au final, un vote a reconduit le bureau pour une année supplémentaire. 

Une partie de l’assemblée


Chers adhérent

Pâques c’est bientôt !!  Et notre chasse à l’oeuf va aussi bientôt arriver !
Comme chaque année COCO LAPIN va encore cacher les oeufs dans le quartier ( pour rappel c’est le dimanche 05 MAI à 11H départ au village de paques 44 B Chemin de Kerroué ). Pour cela nous avons besoin de 11 jardins .
Vous souhaitez  participer à cette fête en ouvrant votre jardin aux enfants, alors merci  de bien vouloir m’en informer avant le 20 avril afin de pouvoir créer les  3 parcours.

Dans un soucis de bonne préparation je vous demanderais juste de m’envoyer un mail ( avant le 30 avril) avec le prénom des enfants et leur âge. Ainsi  nous pourrons créer les 3 équipes.

Nous aurons besoin également de 6 bénévoles pour encadrer les 3 équipes.
comptant sur votre présence, je vous souhaite à tous une très bonne semaine.

Fabrice Béréhouc



Voici le programme de la 10ème édition du Festival “Un Air de Liberté – Comprendre pour Agir “ !!

Du 4 au 17 mars 2019 vous pourrez y trouver :

– 10 films documentaires avec des séances à 18h et 20h ( celles de 20h seront suivies d’un débat en présence d’un expert ).

– Une soirée Jeunesse ” C’est pas parce qu’on est jeunes qu’on a rien à dire !”

– Un après-midi “A voir ou à revoir” : séance de rattrapage pour 4 documentaires diffusés dans les éditions précédentes.

– 3 expositions : ” Economie sociale et solidaire : solidarité internationale ici et là-bas”, “Halte aux préjugés sur les migrations”,  ” Exposition la durée de vie des déchets ” (réalisée par les enfants du centre de loisirs de la MJC ).

– 2 ateliers organisés avec la CLCV.

– 1 spectacle “La démocratie contre-attaque”.

– Une petite restauration entre les films.

– Des rencontres, des échanges, des idées, des initiatives, du débat !

Je vous laisse découvrir les détails de ce riche programme en pièce-jointe, n’hésitez pas à diffuser autour de vous, 

Au plaisir de vous y croiser, 

Jiquel Anne

Directrice de la MJC/MPT/Centre Social de Kerfeunteun